Actualité : Coût des énergies, ça flambe !

 Cet article à pour vocation d’exposer un état des lieux des énergies, de leur disponibilité, du coût et des causes.

 

Vous l’aurez remarqué, à la vielle de l’hiver 2022, le prix des énergies a augmenté. On parle de + 105% pour le gaz depuis octobre 2021 et d’une multiplication par 12 du prix de gros de l’électricité en un an.

A garder en tête

  • Reprise Post-Covid très forte donc tout le monde à besoin d’énergies pour produire
  • Politique Européenne envers la Russie (productrice excédentaire d’énergie type gaz et pétrole) qui conduit à des coûts plus important pour se procurer certaines énergie pour l’Europe que pour les autres
  • Maintenance de la moitié de nos centrales nucléaires
  • Une tendance à la hausse depuis 10 ans
  • Une offre d’énergies plus faible que la demande conduit à une hausse des tarifs
  • Si une bonne partie des énergies augmente, les autres énergies en profitent pour également monter via de la spéculation (exemple : granulés bois)
  • Une énergie trop cher conduit à une perte de compétitivité de nos entreprises.
  • Risques : Augmentation des factures à venir et dans le pire des cas fermeture des entreprises pour lesquelles l’énergie coûte trop cher pour être rentable.
  • Solutions : Diminuer la demande en adoptant des réflexes et des comportements plus économes + Renforcement de « l’imperméabilité thermique » ( la qualité des parois et des équipements)

les Énergies

Avant de définir les causes de cette augmentation des prix de l’énergie, revenons sur les types d’énergies et la consommation de celles-ci au sein de nos bâtiments.

les types d'énergies

Sur terre il existe différentes formes d’énergies. Nous distinguons :

  • Les énergies primaires : Extraites directement de la nature comme les combustibles fossiles comme le gaz naturel, le pétrole et le charbon et les ressources renouvelables telles que l’énergie solaire, la biomasse, la chaleur de la terre ou la force de l’eau.
  • Les énergies secondaires : Résultat de la transformation des énergies primaires dans le but de pouvoir être stocké et transporté vers les points de consommations tels que l’électricité, la chaleur, les carburants
 

Les sources d’énergies sont diverses nous avons :

  • Les énergies fossiles qui après modification permettent de créer de l’électricité, de la chaleur ou encore des carburants
  • Les énergies renouvelables tels que l’énergie solaire, hydraulique, éolien ou hydrolien qui peuvent permettre la production d’électricité par exemple
  • L’énergie nucléaire qui représente 67% de la production totale d’électricité en 2020

la consommation de nos bâtiments

Le secteur du bâtiment consomme 44% de l’énergie totale consommée en France et émet 123 millions de tonnes de CO2 chaque année. Nous consommons de l’électricité, du gaz, du fioul ou du bois pour nous chauffer, ou bien faire tourner nos industries. C’est pourquoi ce secteur fait l’objet d’une remise en question globale et de programme de réduction de son impact. On pense ici à l’évolution des règlementations pour les bâtiments neuf avec la RE2020 et à l’encouragement à la rénovation globale via de nombreuses aides nationales et locales. Nous apportons en majorité à nos habitations de l’énergie sous forme d’électricité (produite dans nos centrales ou sur place), de gaz, de fioul ou de bois afin de pallier à nos consommations. Cependant, nous ne sommes pas les seules à demander notre part d’énergie à nos fournisseurs. Il y a également nos entreprises, nos infrastructures, notre patrimoine, nos villes, nos hôpitaux, nos industries et nos pays alliés européens. Ainsi, tous ces acteurs vont faire évoluer la quantité d’énergie et donc son coût.

En conclusion : Il existe différentes énergies pour palier nos besoins quotidiens que ce soit dans nos foyer avec la production de chauffage et d’eau chaude que pour faire fonctionner nos équipements, nos entreprises ou encore nos industries. D’ailleurs certaines énergies se retrouvent dans tous les cas cités ici (électricité et gaz)

Qu’est ce qui impacte le coût des énergies ?

En effet, nous allons parler ici de Géopolitique, de marché et d’économie. Car beaucoup de chose sont liées et le résultat d’une hausse des prix est souvent dû à un regroupement de causes. 

le contexte géopolitique

Suite au Covid, une reprise sur les chapeaux de roues après une mise aux arrêts de près de deux ans à eu pour conséquence une forte augmentation de la demande envers les énergies afin de « rattraper » le temp perdu. Ainsi, quand la demande monte les prix montes.

  • Importations :

La guerre ayant lieu à l’Est de l’Europe nécessite de l’énergie pour être réalisée. De plus, la politique de la France et de l’Europe envers la Russie productrice de gaz et de pétrole engendre naturellement une flambée des prix pour nous les européens. Sachez qu’actuellement la Russie revends son gaz à la Chine et à l’Inde à des prix cassés. De plus, les excédant non vendu à l’Europe et ne pouvant être stocké son brulé directement. On enregistre 10 millions de francs de gaz brulé quotidiennement car la Russie ne veut pas exporter !

Heureusement, la politique Française mise en place afin de réduire nos émissions de gaz à effet de serre interdit la mise en place de chaudière gaz ou fioul dans nos maisons neuves avec l’arrivée de la RE2020. Cependant, les anciennes constructions toujours sur ce modèle de gaz ou de fioul sont directement impactées par ces phénomènes géopolitiques. La France à donc décidé d’aider les ménages en réduisant le surcoût de nos factures au prix d’un endettement plus important.

  • Production sur le territoire

Concernant la production d’énergies réalisée directement en France, nous avons l’opportunité via, en majeure partie, nos centrales nucléaires de produire notre propre électricité. Or, en cette période pré hivernale, la moitié de nos centrales sont en maintenance. Ainsi, elles ne peuvent permettre de subvenir à nos besoins. A voir pour combien de temps ces maintenances sont opérées mais à l’heure actuel voici le constat. C’est pourquoi notre gouvernement appel à la sobriété en demandant une diminution de 10% de la consommation d’énergie de nos entreprises.

Les quantités et les besoins

Ainsi, dans un contexte mondial post Covid où nous avons besoins de relancer nos entreprises, avec l’apparition de la guerre en Ukraine et de la politique de l’Europe pour condamner cette pratique et au niveau national avec une période où la production d’électricité est moindre nous observons logiquement une augmentation des prix des énergies en France. Les besoins sont importants et les quantités sont plus faibles. Et nous ne sommes pas les plus à plaindre ! Le graphique ci-dessous montre l’augmentation du coût de la vie due à la hausse des prix de l’énergie pour les différents pays d’Europe. Nous occupons la place de deuxième pays dans lequel les ménages sont le moins impactés.

Le marché et la spéculation

Il faut savoir une chose très importante : l’économie est de l’énergie transformée. Sans énergie il n’y pas de production donc il n’y a pas d’économie. Un pays sans énergie ne peut strictement rien faire. Vous l’aurez compris si la majeure partie des énergies voient leur prix grimpé, cela est dû à une diminution des quantités et à une forte demande mais pas que ! Ce phénomène de hausse est enregistré depuis 2007 comme le montre ce graphique. 

Ainsi, nous avons à faire à une ressource qui prend de la valeur depuis presque 10 ans mais dans l’accélération de la croissance a augmenté dû fait des différents phénomènes expliqués plus haut. C’est pourquoi vous êtes invité régulièrement à améliorer la qualité thermique de votre bien car l’on sait que dans le temps, les énergies sont vouées à coûter plus d’argent.

Le problème est que le marché de l’énergie impact directement toute l’économie. Le marché européen des produits voit le prix de sa production augmenter. Ce coût supplémentaire est retransmis dans les produits vendus aux consommateurs ce qui joue un rôle dans l’inflation que connait l’Europe aujourd’hui. De plus, le marché européen se voit être concurrencé par les pays fabriquant les mêmes produits avec une même énergie obtenue à prix réduit. Le risque est de voir fermer une à une les entreprises n’arrivant plus à dégager de profits via leur production devenus trop coûteuse. Ces fermetures pourraient permettre de diminuer la demande et voir s’installer une stagnation des prix de l’énergie, conséquence malheureuse d’une diminution de la productivité de l’Europe.

A savoir, que lorsque la majeure partie des énergies grimpent les autres sources d’énergies profitent également de ce phénomène car elle savent très bien qu’elles vont être d’avantage sollicitées pour leur coût plus abordable. C’est ici que la spéculation va jouer son rôle. Nous pouvons prendre l’exemple des pellets ou des granulés de bois. En effet, se chauffer au gaz ou à l’électricité coûte plus cher et nous sommes incité à changer nos moyens de productions de chauffage pour des énergies plus verte comme le bois. Ainsi, naturellement, le prix des granulés bois monte à son tour.

Une première étape afin de faire redescendre les prix serai de voir diminuer la demande par une utilisation plus raisonnée de nos énergies. Et cela à tous les niveaux, en diminuant les pertes thermiques de nos bâtiments, en choisissant des équipements plus économes en énergie et en changeant ces habitudes de consommations et d’utilisations de nos équipements.

En conclusion : Le contexte politique, la quantité, les besoins et le marché conduisent à expliquer en partie l’augmentation de l’accélération conséquentes de toutes les énergies qui nous permettent de vivre comme nous en avons l’habitude. Mais ne serait-il pas temps de changer nos habitudes justement ? 

Vous souhaitez voir ce qu’il est possible de faire avec votre bien et vous projeter avant les travaux ? 

N’hésitez pas à venir nous posez vos questions à l’adresse etude@aufay.fr

Sur le même sujet :

Actualité, règles du jeu et solutions

RE2020, RT2012, audit énergétique, bilan thermographique, loi et décret, nouvelle technologie, matériaux biosourcés, chauffage, climatisation, eau chaude sanitaire, ventilation, éclairage… Se sont autant de thème qui seront ici abordés. Le blog a pour objectif de recueillir des articles sur la construction et le bâtiment. Il permet de créer une base de données et d’informations vulgarisées que ce soit pour obtenir des réponses ou, pour les plus curieux, connaître les mathématiques qui se cachent derrière nos calculs.

Voir plus

Vous avez choisi l’offre AUDIT ÉNERGÉTIQUE

Et nous vous ne remercions !

Afin que nous puissions prendre rendez-vous pour la visite de votre bien, nous vous invitons à remplir le formulaire ci-dessous en indiquant vos créneaux de disponibilité sur les deux semaines à venir pour un créneau de 2h maximum.
Coordonées

    Documents relatifs au projet (facultatifs)
    Plan du projet :


    Fiche de collecte remplie :


    Vous pouvez la télécharger ici

    Pour toutes questions

    Une question sur les subventions ou notre méthodologie, n’hésitez pas à nous conctacter par mail ou par téléphone.

    phone-logo
    : +33612345678

    @

    : maximilien.pecqueur@gmail.com