L'attestation RE2020/RT2012, comment ça marche ?

Vous souhaitez obtenir votre attestation RE2020 ou RT2012 ? Rien de plus simple, vous trouverez en vidéo le déroulement de l’étude. Ensuite, suivez les étapes ci-dessous et vous pourrez obtenir votre étude afin de déposer votre permis de construire !

Rien de mieux qu’une vidéo afin d’illustrer ces propos. Celle-ci s’adresse à la RT2012 cependant la démarche générale pour le dépôt du permis de construire reste la même pour la RE2020. Notre article de blog n°4 permet de visualiser les différences entre les deux règlementations.

Pour obtenir son étude et son attestation il suffit de suivre les étapes ci-dessous et vous pourrez déposer votre permis de construire !

1
Choisissez l’offre qui vous correspond

Découvrez nos offres et choisissez celle qui vous convient le mieux en fonction de votre projet ou contactez nous

2

Transmettez nous les informations de votre projet

Remplisser notre formulaire afin de nous transmettre vos informations de contact ainsi que les informations sur votre projet. 

3

On vous présente notre devis

Nous convenons d’un rendez-vous afin de faire le point sur les informations que vous nous avez transmises tout en vous présentant notre devis.

4

Nous réalisons votre étude

Une fois le devis validé, nous démarrons la réalisation de votre étude (Modélisation numérique du bien, calculs des déperditions, calculs règlementaires, rédaction des rapports et de l’attestation)

5

Obtenez votre attestation

Vous recevrez un mail une fois l’étude disponible. Dans le cadre de notre démarche, nous vous présentons les résultats et nous répondons à vos questions lors d’un rendez-vous.

Envie de vous lancer ?

Découvrez nos offres dans le détail.
Une question ? N’hésitez pas à nous contacter, nous reviendrons vers vous rapidement.

Pourquoi obtenir son attestation RE2020 ou RT2012 ?

L’obtention de l’attestation RE2020 ou RT2012 permet de montrer que son projet à été étudié et réalisé en respectant un cahier des charges thermiques et environnementales. Il permet également de déposer son permis de construire et de déclarer la fin des travaux. Le fait de ne pas recourir à la réalisation d’un tel document lors de la réalisation d’un projet peut conduire à de très lourdes sanctions.

Quelle règlementation dois-je respecter ?

A partir de janvier 2022, les bâtiments à usages d’habitations font l’objet de la RE2020. Les bâtiments tertiaires resteront jusqu’en été 2022 avec la RT2012 avant de rejoindre la RE2020. Ce sont donc deux cahiers des charges qui vont ainsi cohabiter durant cette période. C’est pourquoi il est important de s’adresser à un bureau d’étude afin de valider son projet.

Les critères à respecter

Le cahier des charges à respecter est dans tous les cas très calculatoires. Pour valider un critère, il est coutume d’obtenir un score inférieur à une valeur seuil. On parle ici de Bbio pour les besoins bioclimatique, de CEP pour la consommation d’énergie primaire, de Degrés heure ou de TIC (température conventionnelle intérieure) pour définir le niveau de confort. La RE2020 introduit le CEP, nr pour la consommation d’énergie primaire non renouvelable ainsi que les indicateurs carbones IC construction et IC énergie.

De plus, certains éléments sont exigés lors de la réalisation d’un bien comme l’utilisation ou non d’une énergie renouvelable, la surface minimale de baies ou encore le traitement des ponts thermiques. Se sont autant de points à faire valider afin que le projet puisse détenir toutes les caractéristiques pour assurer votre confort et limiter la surconsommation.

A ne surtout pas sous-estimer !

Le fait de ne pas réaliser une étude permettant l’obtention de son attestation est passible de lourdes sanctions. Mais faire réaliser une étude vite fait et à bas prix peut également engendrer de gros problèmes lors du chantier pouvant vous coûter bien plus chère en temps et en reprise en sous œuvre. En effet, une étude non précise et bâclée peut conduire à devoir détruire pour refaire. Au vu des sommes en jeux, il serait dommage de devoir reprendre un travail qui aurait pu être réalisé d’une traite.

Voir plus